Retour

FÉMININES : Le bilan avec Jean-Baptiste Lenoble

le 27 juin 2022
FEMININES

Après une première saison chargée à la tête de la section féminine, l’heure est au bilan pour Jean-Baptiste Lenoble.

Bonjour Jean-Baptiste, peux-tu te présenter en quelques mots?

JB: “Bonjour, je m’appelle Jean-Baptiste Lenoble. Je suis au club depuis 6 ans maintenant. J’ai débuté aux côtés des U13 garçons pendant 4 ans. En parallèle, j’entrainais une équipe féminine senior à Lusignan. Après quelques contacts avec le club, je suis passé salarié sur la section féminine du club depuis maintenant 2 ans en tant que Responsable de la Section Féminine”.

Peux-tu nous détailler tes différentes tâches au quotidien?

JB:” Je m’occupe de la section, j’organise son fonctionnement, je définis des projets. Je supervise les éducateurs des différentes catégories et je suis également en charge du recrutement de ces derniers.”

Comment s’est déroulée la saison de manière générale? Le parcours de tes joueuses est-il satisfaisant?

JB: “Le début de saison a été compliqué. Il y a eu beaucoup de départ, à la fois sur les différentes catégories mais aussi au niveau des éducateurs. Nous sommes repartis de zéro et nous avançons désormais à notre rythme.

En début d’année, j’ai décidé de contacter les clubs de  Chauray et d’Echiré afin de réaliser une entente pour les catégories U11-U13. Nous savons qu’il n’y a pas un assez grand nombre de club qui ont une section féminine attitrée. Les catégories évoluent et c’est difficile de travailler seul pour développer le football féminin. Nous avons donc décidé de collaborer et de mutualiser nos forces pour que ce projet fonctionne. Dès le début nous avons senti que les éducateurs de chaque équipes ainsi que les joueuses se sont très bien entendues. Une véritable cohésion est née. Travailler avec Luigi Glombard (Echiré) et Vincent Durant (Chauray) deux anciens joueurs professionnels des Chamois Niortais a été une véritable chance. Les catégories ont pu donc progresser très rapidement. Nous avons pu mettre en place deux équipes. L’équipe première a réussi a atteindre le plus haut niveau possible en championnat. En ce qui concerne la deuxième équipe, c’était d’avantage un travail de progression sur des joueuses plus débutante.

Au niveau des U14-U17, les joueuses ont réussi à atteindre le plus haut niveau également avec un nouvel éducateur (Jean-Luc Caroli) qui leur a permis de progresser rapidement.

Pour les U16-U18, c’était la catégorie où il y avait le plus de certitudes puisque les joueuses étaient déjà présentes au club l’année précédente. Elles sont également à la section sportive du lycée de la Venise verte où elles ont 4 séances par semaine.

Pour les séniors, c’était plus compliqué puisqu’une majorité de joueuses ont quitté le club. Suite à cela, nous avons procédé à un recrutement. Je me suis donc orienté vers le club de l’Avenir79 afin de créer une entente pour permettre au club d’avoir une équipe sénior. Nous sommes repartis à 8. La saison a été très prometteuse et nous espérons que ça continue ainsi.”

Tu as récemment joué les barrages d’accession avec tes U18 face à l’AS Saint Priest, peux-tu nous décrire votre parcours dans cette double confrontation?

JB: “Ce n’était pas dans nos habitudes de partir à l’autre bout de la France pour disputer un match. Nos plus longs déplacements cette saison étaient Limoges, Pau et Bordeaux. Il nous a fallu une bonne organisation pour aller jusqu’à Saint Priest (6 heures de route). Nous avons donc adapté notre système de préparation. Ce fût une belle expérience. En revanche, du côté de Lyon, nous avons vite aperçu que le niveau était un cran au-dessus. Nous sommes tombé sur une équipe beaucoup plus performante que toutes celles qui sont dans notre ligue. Malgré l’élimination aux portes du championnat des U19 nationaux, nous avons eu le plaisir de pouvoir s’offrir ces deux matchs de barrages de très haut niveau. “

L’équipe sénior jouait aussi une finale, celle de la Coupe du Poitou. Elle s’est inclinée 3-1 face à Cerizay, peux-tu nous parler de ce match?

JB: “C’était une belle finale également. Nous connaissions cet adversaire, nous l’avions battu en championnat 3 buts à 2. Toutefois, physiquement nous étions moins en forme que l’équipe de Cerizay, ce qui a fait la différence. Nous espérons gagner la Coupe du Poitou la saison prochaine!”

Cela ne laisse présager que du bon pour la suite, n’est-ce pas?

JB: “Nous n’avions pas prévu d’aller jusqu’en finale. Nous pouvons donc retenir que du bon de ces défaites afin de s’améliorer pour les années à venir. Retenir la bonne partie de la saison qui nous a permis d’aller jusqu’en finale. Cela restera une superbe expérience si nous devons réitérer ce genre de défis dans les années à venir.”

D’un point de vue personnel, qu’est ce que tu aimerais développer dans les saisons à venir?

JB: “Dans un premier temps, consolider ce qu’on a mis en place cette année. Nous devons montrer que nous sommes le club phare du département. Nous devons être en mesure de pouvoir proposer une pratique à toutes les filles de la ville et des alentours qui ont envie de jouer au football. Accueillir tout le monde dans chaque catégorie, puis en fonction du niveau de jeu que l’on peut proposer, nous pourrons avoir davantage d’ambitions. Les objectifs sont de redynamiser la section. J’ai pu grâce au soutien du club m’entourer d’éducateurs performants. Puis, au niveau extra-sportif, un journal des Chamoizelles pour parler de la section féminine a été créé. Il faudra donc le péréniser. Continuer à organiser des stages et pourquoi pas organiser un tournoi pour accroitre notre notoriété.”

Un mot pour la fin?

JB: “Pour finir, j’invite toutes les personnes qui ont envie de jouer au football de nous rejoindre peu importe le niveau et l’âge. Comme cité auparavant, nous avons toutes les catégories et nous sommes en mesure de pouvoir accueillir tout le monde. Je voudrai aussi remercier les joueuses pour cette formidable saison et toutes les personnes qui ont participer au développement de la section féminine cette année.”

Darlin Yongwa vers Lorient FÉMININES : 2 services civiques et des postes d’éducateurs à pourvoir ! Darlin Yongwa vers Lorient FÉMININES : 2 services civiques et des postes d’éducateurs à pourvoir !
logo macif v2Logo CA blanclogo maif blanc v2Kappa Omini_blancLogo Ville de Niort blanclogo niort agglo blanclogo_na_horiz_BLANC_2019
Ensemble atteindre les sommets