Retour

LE 11 DE LA DÉCENNIE : FLORIAN MARTIN

le 27 mars 2020
Chamois Niortais FC

On termine cette semaine de portraits avec l’épisode #9, et l’une des plus belles pattes gauches de France: Florian Martin. Attachant, gentil, un pied gauche d’une létalité absolue, retour sur la carrière de “Flo”.

Né le 19 mars 1990 à Lorient, Florian sera formé chez les Merlus. En effet il arrive tout jeune  dans le club phare local qui l’aura repéré auparavant. Il fera toutes ses classes là-bas pendant une dizaine d’années. En 2010 à tout juste 20 ans, il signe son premier contrat professionnel avec le FC Lorient. Malheureusement il ne jouera pas avec les pros et devra se contenter de matchs avec l’équipe réserve. Comme souvent dans ces cas la, il ne sera pas conservé, et c’est alors un dur retour à la réalité. Il faut partir, trouver du temps dans jeu dans un club moins huppé pour espérer se relancer. Situation toujours délicate lorsque l’on touche du bout des doigts le rêve d’évoluer en professionnel. Mais tout ça c’était sans compter sur la force de caractère de Florian.

Il quitte alors a ville natale pour rejoindre un club de la banlieue Nantaise, à savoir Carquefou. Il sera immédiatement décisif dans ce championnat de CFA. Lors de sa première saison il dispute 34 rencontres et inscrit 8 buts. Déjà une très belle performance pour ce joueur qui n’évolue pas au poste d’attaquant, mais plutôt comme meneur de jeu. Il participe activement à la montée du club en National, et c’est une première dans l’histoire du club Carquefolien.

La saison suivante en National donc, sera celle de l’explosion. La marche n’est pas trop haute pour Florian, loin de là. Il disputera les 38 matchs de championnat et établira des statistiques ahurissantes pour le niveau: 14 buts et 15 passes décisives. Incroyable. C’est évidemment LA révélation de la saison. Et forcément, les clubs professionnels ne sont pas indifférents à ce genre de performances.

Finalement, c’est chez nous que Florian va poser ses valises. Les Chamois réalisent alors un sacré coup. Et pour Florian, c’est un juste retour des choses. Il va signer un nouveau contrat professionnel et enfin faire ses premiers pas à ce niveau.
Le début de saison est tout à fait correct, aussi bien pour lui que pour l’équipe. Son premier coup d’éclat sera un soir d’octobre 2013: il inscrit un doublé face à Nancy permettant aux Chamois d’arracher le match nul. Le public de René gaillard n’aura pas mis longtemps à comprendre qu’un pied gauche magique venait de rejoindre les Deux-Sèvres. Titulaire la plupart du temps, il évolue essentiellement sur l’aile gauche, plutôt que dans l’axe comment c’était le cas auparavant. Il ne possède certes pas une vitesse incroyable, mais Florian n’en a pas besoin. Même arrêté, il est capable de centrer en contournant son adversaire en mettant un effet incroyable dans le ballon.

Ses centres son systématiquement un poison pour les défenses adverses. Pour preuve, il va monter progressivement en puissance, et va délivrer cinq passes décisives en cinq matchs, de la 18ème à la 22ème journée, et est une des raisons de la formidable forme de l’équipe qui remporte ces cinq rencontres pour remonter à la 6ème place du classement. Malheureusement une blessure le privera de la fin du championnat, il manquera les six dernières parties. Malgré cela ses statistiques sont très intéressantes: 5 buts et 7 passes décisives en 27 matchs joués.

La saison suivante, 2014/2015, il passe encore un cap. Régulièrement remplacé en cours de match la saison précédente, il est désormais au top physiquement et peut jouer l’intégralité des rencontres. Mieux, il ne manquera aucun match de championnat et est titulaire à 37 reprises, pour un total de 3302 minutes passées sur le pré. Et forcément ses statistiques vont avec: au total, il marquera à 5 reprises et sera l’auteur de 11 passes décisives. Encore plus fort, en douze rencontres, d’octobre à début janvier, il sera décisif à 8 reprises: 2 buts et 6 passes décisives. Indispensable.

L’équipe soufflera le chaud et le froid lors de cette saison, réalisant la majeure partie de temps des séries, que ce soit d’invincibilité comme de matchs sans victoire. Finalement le club obtient son maintien tranquillement. Florian quand à lui aura été régulier, et il devient à peu près évident qu’avec de telles performances, il soit sollicité. Les rumeurs l’envoyant vers la Ligue 1 se multiplient, cependant c’est vers un club historique du championnat de France qu’il va faire ses valises.

Après avoir disputé la première journée de Ligue 2 avec les Chamois, c’est donc finalement vers Sochaux que Florian va partir pour poursuivre sa progression. Malheureusement la saison des Doubistes sera extrêmement compliquée. Florian se démène tant bien que mal, en étant bien évidemment un pion essentiel de l’effectif. Il participe à 31 rencontres pour 3 buts et 6 passes décisives. Finalement son club se sauvera in extremis grâce à deux victoire cruciales lors des deux dernières journées.

La saison suivante sera frustrante pour Florian. En effet, une vilaine blessure au métatarse va lui faire manque un bon tiers du championnat. Blessé début octobre il ne retrouvera les terrains qu’en février de l’année suivante. Et pourtant, malgré ce coup dur, ses performances seront aussi bonnes que la saison précédente, et même meilleur si l’on prend en compte de ratio matchs joués / statistiques. Au total, 5 buts et 4 offrandes en seulement 24 rencontres disputées. Et encore, parmi celles-ci il ne sera titulaire qu’à 17 reprises. Il terminera même la saison en boulet de canon avec 3 buts et 2 passes décisives lors des 5 derniers matchs. Impressionnant.

L’exercice 2017/2018 sera celui de tous les contrastes. C’est même probablement un tournant dans la carrière de Florian. Venons-en directement au fait. Le mardi 6 mars 2018, Sochaux affronte sur sa pelouse le grand PSG en Coupe de France. Tout commence mal avec l’ouverture du score très rapide de Di Maria. Mais les Sochaliens réagissent, et qui d’autre que Flo Martin pour rétablir l’équilibre. D’une belle frappe du gauche il égalise peu avant le quart d’heure de jeu. Et c’est très peu de temps après que tout bascule. Florian se blesse, gravement. Il doit céder sa place à la 21ème minute. Par la suite les Parisiens ne feront qu’une bouchée des Doubistes. mais le plus important c’est le cruel diagnostic: Florian souffre d’une rupture des ligaments croisés. La pire blessure pour un footballeur. Sa saison est d’ores et déjà terminée. Quel coup dur…

Coup dur en effet, extrêmement cruel. Jusque là, Florian était tout simplement sur une autre planète. Le bilan chiffré donne le tournis: il dispute 21 rencontre de championnat et inscrit 12 buts pour 4 offrandes. Il fait régulièrement le buzz sur internet grâce à des buts venus d’ailleurs. Il est le spécialiste des frappes gagnantes en dehors de la surface de réparation. Cette blessure est donc un énorme coup d’arrêt, et aujourd’hui encore on peut très légitimement se dire quand sans cette catastrophe, Florian aurait découvert la Ligue 1. Comment peut-il en être autrement pour un milieu de terrain présentant de telles statistiques?
Toujours est-il que son histoire Sochalienne va se finir en eau de boudin. La direction Chinoise du club est très critiquée, Florian à qui on avait promis une prolongation ne voit rien venir et finit par annoncer son départ. À l’été 2018, Florian est donc sans club, et se remet doucement d’une grave blessure. Autrement dit, ça ne sent pas bon…

Janvier 2019, il est donc toujours sans club, et la situation est difficile à vivre pour l’ancien Chamois qui se livre à ce moment là à nos confrères de Ouest France:

« J’ai vraiment eu besoin de couper avec le foot. Mentalement, cette situation ne m’a pas fait non plus de bien. Dans ma vie personnelle aussi, j’ai eu des problèmes. Je me suis renfermé sur moi-même. C’était très dur. J’ai pris un mur en pleine face, ça a été atroce, un cauchemar. […] A partir de cette période-là, à la fin de l’été, j’ai vu autre chose: le matin, j’essayais d’aller courir, et l’après-midi, j’allais à la pêche, jouer à la pétanque. Ce n’est pas la vie d’un footballeur, mais j’étais inconscient. […] Pendant cette période, d’août à octobre, j’avais des coups de téléphone d’agents. Je snobais. J’ai fait le vide avec le foot, je n’avais plus de goût. J’avais presque mis ma carrière entre parenthèses. »

Des mots qui font mal au coeur, d’autant plus quand on connait la gentillesse du garçon. Mais c’était sans compter sur sa force de caractère. Il ne lâche rien, s’entretient du mieux qu’il peut physiquement. Et finalement après un essai concluant, il s’engage à l’été 2019 avec le Paris FC qui évolue en Ligue 2. La saison est délicate, aussi bien pour le club que pour Florian. Les parisiens sont à la lutte pour le maintien. Florian quand à lui, peine un peu à retrouver ses pleines capacités. Il est régulièrement blessé, mais cela n’a rien d’anormal lorsque l’on a pas foulé les pelouses pendant 17 mois.

Une chose est sûre, les supporters Niortais ne sont pas prêts d’oublier l’une des plus belles pattes gauches qui a porté les couleurs des Chamois. On ne peut que lui souhaiter un avenir radieux, lui qui le mérite tellement.

Allez on se fait plaisir avec la petite vidéo compilant les 10 buts de Florian chez les Chamois Niortais:

LE 11 DE LA DÉCENNIE : JUNIOR SAMBIA LE 11 DE LA DÉCENNIE : ANDE DONA NDOH LE 11 DE LA DÉCENNIE : JUNIOR SAMBIA LE 11 DE LA DÉCENNIE : ANDE DONA NDOH
poujoulat_Chem_2017_sansBL_Frblanclogo macif v2logo graphic 2019 1 blancLogo CA blanclogo maif blanc v2erima blanclogo solnet blancLogo_Cachet_Giraudlogo_na_horiz_BLANC_2019Logo Departement blancLogo Ville de Niort blanclogo niort agglo blanc
Ensemble atteindre les sommets