Retour

TRISTAN LAHAYE AVANT STRASBOURG

le 10 mai 2017
Lahaye dernier match
DOMINO'S LIGUE 2

Tristan bonjour. Dans quel état d’esprit abordez-vous ce dernier rendez-vous à domicile?
Avec l’objectif de bien finir le championnat. Et, surtout, de faire le plein à domicile, car ça fait un petit moment qu’on pêche à la maison.
On va essayer de gagner ce match, pour pouvoir atteindre notre objectif de terminer dans les dix premiers.

Vous allez jouer un rôle d’arbitre pour la montée lors de vos deux dernières rencontres. C’est suffisant comme motivation?
On n’a pas besoin de ça pour rester motivés. Ce que jouent nos adversaires ne nous regarde pas.
Ce qui nous importe, c’est que l’on gagne des matches. On est tous des compétiteurs. L’important reste de bien terminer devant notre public.

Les 30 ans de la montée du club en Ligue 1 seront également fêtés. C’est aussi une occasion de communier avec le public?
Oui, bien sûr. Il y aura du beau monde vendredi au match, des gens qui ont fait de très très belles choses au club.
On se doit de leur montrer une belle image de nous. Je pense que ce sera une belle fête de football pour les Chamois. Donc il faudra gagner pour qu’elle ne soit pas gâchée.

Quel regard portes-tu sur la saison dans sa globalité?
C’est une bonne saison, même si je pense qu’on aurait pu faire mieux sur certains matches.
Mais il y en a eu d’autres où c’était compliqué et on s’en est bien sorti. Donc au final ça s’équilibre.
On a eu un début de championnat très très compliqué, mais on a su redresser la tête. La fin de championnat a été un peu à l’image de notre début, donc  ça reste un peu mitigé.

« CHEZ NOUS, C’EST LE COLLECTIF QUI PRIME. »

À titre personnel, comment l’as-tu vécue?
Forcément pas bien. Quand tu restes six mois sur le flanc, c’est compliqué.
Après, c’est le football, c’est comme ça. Il y a eu des choix que j’ai respectés.
Quand les résultats étaient là, c’était plus facile à appréhender. On dira que j’ai vécu une saison plutôt frustrante.

Quels sont d’après toi les axes de progression pour la saison prochaine?
Chez nous, c’est le collectif qui prime.
Après, il faut continuer à travailler au niveau offensif, car je pense qu’on ne concrétise pas assez nos occasions.
Mais on peut progresser partout. Je pense que l’équipe peut progresser dans tous les compartiments du jeu. Que ce soit défensivement ou offensivement. Car on a également pris pas mal de buts. Et ça n’incombe pas qu’aux défenseurs.
À chaque fois qu’on n’a pas pris de but, c’était le bloc équipe qui était costaud. Et quand c’était plus compliqué, c’était que chacun ne faisait peut-être pas tous les efforts nécessaires. 

Quelles ont été tes plus grosses satisfactions lors de cet exercice?
Déjà, d’avoir su redresser la barre après un début de saison calamiteux.
On a également noté des satisfactions individuelles, mais ce n’est pas à moi de dire qui. Vous les avez remarqués.
Mais c’est surtout le collectif que je retiens. Ce n’était pas évident. On aurait pu couler à un moment donné, mais on a su réagir.

As-tu un quelconque regret?
Non, il n’ y a pas de regret à avoir. Il ne faut pas avoir de regret, jamais. On a fait le championnat qu’on mérite. Je pense qu’on mérite d’être à cette place, ni plus ni moins.

Contre Strasbourg, à quel type de rencontre t’attends-tu?
À un match compliqué, comme tous les matches de Ligue 2.
On sait très bien que Strasbourg est une belle équipe. On n’a rien à perdre. Et surtout on est chez nous. Il va falloir faire un gros match pour bien finir le championnat.

VENEZ NOMBREUX VENDREDI J37 – BIEN FINIR À LA MAISON VENEZ NOMBREUX VENDREDI J37 – BIEN FINIR À LA MAISON
poujoulat_Chem_2017_sansBL_FrblancMacif blancLogo Westlink blancLogo CA blancerima blancCG-2018_blancrégion_NA-BlancLogo Departement blancLogo Ville de Niort blancLogo CAN blanc
Ensemble atteindre les sommets