Retour

JÉRÉMY CHOPLIN AVANT SOCHAUX

le 5 avril 2017
Choplin vs Bourg
DOMINO'S LIGUE 2

Jérémy bonjour. Vous restez sur 3 victoires consécutives. On peut dire que le sprint final est lancé?
Oui, il est lancé, mais depuis longtemps. Après, c’est vrai qu’on voit que dans le haut du tableau, ça se joue à quelques points.
Maintenant, on va assister à des matches cruciaux, et ça ne se jouera vraiment à rien. 

Lorsqu’on est à 6 points du podium à 7 journées de la fin, quel est l’objectif?
On ne va pas se mentir, on pense parfois au podium, c’est sûr.
On va essayer de finir du mieux possible. Dans les 6 premiers, ce serait très bien.
Il faut qu’on essaie d’aller grappiller ces points qui pourraient nous permettre d’atteindre cette sixième place. Après, ce ne sera que du bonus si on finit au-dessus.

Vois-tu, au cours de la saison, un match déclic qui vous a fait prendre conscience de vos capacités?
Je pense que c’était en début de saison, au Red Star. On arrive à gagner là-bas, après 8 matches sans victoire. Ça commençait à chauffer pour nos oreilles.
Je pense que ça a été le déclic, et on a vu qu’on n’avait rien lâché. Au niveau de l’ambiance du groupe, on tirait tous dans le même sens, on était tous dans le même bateau.

As-tu des regrets au niveau d’un début de championnat un peu raté?
On peut en avoir, mais si on avait bien commencé la saison, peut-être n’aurions nous pas eu cette volonté de se sauver, de se bouger pour enchaîner des victoires. On aurait peut-être obtenu quelques victoires, quelques matches nuls, et concédé quelques défaites et on se serait retrouvés en milieu de tableau.
Ce sont bien ces 8 matches sans victoire qui nous ont fait prendre conscience qu’il fallait une réaction.

« L’OBJECTIF, C’EST LA VICTOIRE. »

En quoi l’équipe a-t-elle le plus progressé?
Dans la possession du ballon et dans la maîtrise collective.
Et puis, en début de saison, on faisait des matches cohérents, mais il y avait toujours cette petite faute d’inattention. Donc dans la concentration aussi.
On a progressé dans beaucoup de domaines, on a travaillé pour ça. Maintenant, l’équipe est de mieux en mieux armée pour le haut de tableau.

Votre adversaire, Sochaux, a joué lundi. Sera-ce un avantage pour vous?
Un avantage, oui et non, s’il y a des blessés ou des suspendus.
Sinon, je pense qu’ils sont dans leur rythme, ils sont en milieu de tableau et ils vont vouloir  faire une belle prestation chez eux.
En connaissant Albert Cartier, que j’ai eu comme entraineur, je sais qu’il ne lâchera rien jusqu’au dernier match. On s’attend à un gros match de leur part.

Le fait que Sochaux ait perdu, est-ce une bonne chose d’après toi?
Non, au contraire. Comme je l’ai dit, en connaissant bien Albert Cartier, je sais qu’il attend une réaction de ses joueurs, surtout à domicile.
On va aller là-bas pour aller au combat et tenter de ramener quelque chose de ce déplacement.

Quel sera l’objectif justement de ce déplacement?
L’objectif, c’est la victoire. On ne va pas se cacher. Comme depuis le début de saison, on joue pour gagner. Mais un match nul serait déjà correct.

ANTOINE BATISSE, SIX MOIS PLUS TARD J32 – CONTINUER POUR VIBRER ANTOINE BATISSE, SIX MOIS PLUS TARD J32 – CONTINUER POUR VIBRER
poujoulat_Chem_2017_sansBL_FrblancMacif blancLogo Westlink blancLogo CA blancerima blancCG-2018_blancrégion_NA-BlancLogo Departement blancLogo Ville de Niort blancLogo CAN blanc
Ensemble atteindre les sommets