Retour

LAURENT AGOUAZI AVANT AUXERRE

le 26 octobre 2016
Interview Chamois


Laurent bonjour, merci de nous raconter les conditions de ton arrivée aux Chamois Niortais…
J’avais émis le souhait auprès de mon agent de quitter le Tours FC car j’étais en désaccord avec la direction du club. Karim Fradin et mon agent se sont mis en contact lorsque Niort s’est maintenu, en fin de saison dernière. Karim a apprécié mon profil, nous nous sommes rencontrés et avons discuté de nos ambitions respectives. J’ai ensuite eu le coach au téléphone et nous avons également partagé notre vision commune du football et de la vie en général. Cela a été une question d’alchimie, c’était important pour moi.

Tu t’es rapidement imposé comme titulaire, es-tu satisfait de la confiance accordée par Denis Renaud?
Je me suis blessé pendant la préparation, ce qui n’est jamais évident pour débuter une saison. Je suis revenu un peu tôt et j’ai peut-être manqué de jus, mais ça va bien mieux depuis. J’ai en effet la chance d’avoir la confiance du coach, nous avons de très bons rapports et échangeons beaucoup. Il me demande parfois mon avis sur des sujets divers, eu égard à mon expérience. C’est une complicité rare avec un entraineur et cela me touche. Si je peux être un relais pour le vestiaire, c’est tant mieux. Mais le principal est d’être performant sur le terrain et en ce qui me concerne, je ne suis pas loin de revenir à 100% de mes possibilités. Cette confiance du coach fait plaisir bien sûr et je fais tout pour lui rendre.

Vous avez joué dans différents schémas, quelle organisation préfères-tu?
J’affectionne être en sentinelle devant la défense. J’y ai mes repères et de bonnes sensations. C’est là que je peux pleinement exprimer mes qualités et masquer mes défauts. Ensuite, que ce soit une défense à cinq ou que le milieu évolue en 4-3-3 ou dans un système en losange, il faut s’adapter.

Quelle est ton analyse sur votre dernière rencontre, remportée 2 à 1 face à Clermont?
En première mi-temps notre organisation tant sur le plan offensif que défensif leur a vraiment posé des problèmes. Nous avons mis beaucoup de densité devant avec nos trois attaquants. En seconde période nous avons manqué de justesse dans la conservation du ballon. Du coup nous nous sommes exposés aux contres et aux centres clermontois. Nous retiendrons la victoire, sans pour autant nous enflammer. Même s’il y a encore beaucoup de choses a régler dans ce schéma en losange, c’est une bonne base pour la suite. L’objectif est maintenant de ne pas faire que des bouts de matchs mais des matchs pleins au niveau de l’équilibre de l’équipe et sur le plan technique.

En revanche vous avez livré une belle prestation sur le plan de l’engagement physique…
Chaque joueur est de mieux en mieux physiquement, ce qui nous permet d’être meilleurs dans l’agressivité et dans la récupération du ballon. C’est grâce au travail fourni quotidiennement à l’entrainement si l’on est mieux tactiquement. En début de saison nous jouions vraiment trop loin les uns des autres et étions souvent en retard. L’organisation en bloc mise en place nous permet maintenant de gagner plus de duels.

Qu’as-tu raconté à l’attaquant clermontois (M.Thiam) avant qu’il ne tire le penalty?
Je lui ai dit que nous savions où il allait tirer. C’est un petit jeu d’intox. Ce n’est pas très important en soi, c’est surtout Saturnin qui a réalisé un arrêt très important pour nous.

Les poteaux ont changé de camp sur les derniers matchs, fais-tu partie de ceux qui pensent que la chance se provoque?
Oui bien sûr. La chance nous fuyait en début de saison car nous faisions certainement preuve de moins d’implication. La réussite sourit aux audacieux et elle est liée à notre bonne dynamique actuelle. Depuis le match de Nîmes il y a eu une prise de conscience dans le groupe, avec une remise en question individuelle et collective. Depuis ça nous sourit mais c’est surtout parce que nous travaillons mieux au quotidien et abordons chaque match comme un combat.

Comment appréhendes-tu ce déplacement à Auxerre?
Les 15 jours qui arrivent sont vraiment très importants. Si nous arrivions à enchainer deux bons résultats, ce serait presque la moitié du boulot qui serait fait pour le maintien.

Même si l’AJA vit un début de saison compliqué, les Bourguignons restent sur une victoire à domicile…
Cette équipe a de la qualité et montre une très belle animation sur les côtés, avec des joueurs offensifs très intéressants comme Touzghar et Courtet. Nous savons ce que c’est d’être relégable, de ne pas être au mieux mentalement et de douter dans son jeu. Alors ce n’est certainement pas nous qui allons les prendre de haut. Et puis un changement d’entraineur remet plein de choses en question et ils voudront certainement prendre un nouvel élan.

A quel type de match t’attends-tu samedi après-midi (coup d’envoi à 15H)?
A un match de Ligue 2 comme tous les autres et qui va être très disputé. Tous les matchs sont des combats dans ce championnat et il n’y a pas de vérité. Il va falloir gagner les duels et maîtriser la rencontre dans son ensemble. A nous d’être performants pour aller chercher une victoire.

Quel peut être l’impact de la suspension de Jérémy Choplin sur votre équilibre défensif?
Les suspensions font partie du jeu. Matt (Matthieu Sans) va amener son expérience et ses propres qualités. Notre travail de la semaine permet de faire en sorte qu’il soit dans les meilleures conditions et qu’il fasse le métier, comme il sait le faire. Il est vrai que nous avions trouvé une assise défensive avec Chop’ (Jeremy Choplin) qui est un élément clef, mais c’est une organisation collective que nous avons trouvée et elle n’est pas liée à un joueur en particulier. J’ai beaucoup parlé avec Matt ces derniers jours et je n’ai aucune inquiétude quant à sa rentrée samedi à Auxerre.

Propos recueillis par Jérôme HENRI

DAVID KIKI AVANT CLERMONT ANDE DONA NDOH AVANT SOCHAUX DAVID KIKI AVANT CLERMONT ANDE DONA NDOH AVANT SOCHAUX
poujoulat_Chem_2017_sansBL_FrblancMacif blancLogo Westlink blancLogo CA blancerima blancCG-2018_blancrégion_NA-BlancLogo Departement blancLogo Ville de Niort blancLogo CAN blanc
Ensemble atteindre les sommets