Retour

YOANN BARBET AVANT CRETEIL

le 29 janvier 2015
Interview Chamois

Yoann bonjour. Malgré deux bons nuls en déplacement, vous vous retrouvez aujourd’hui relégables. Comment vivez-vous cette situation?

C’est la première fois que nous nous retrouvons relégables depuis le début de la saison. Plus ça va et plus on descend. C’est toujours ennuyeux. Si le championnat s’arrête là, on descend en National. Il faut s’y remettre. On y est par rapport au goal average mais on y est quand même. D’un autre côté on ne se trouve qu’à deux points du 11ème, c’est très serré. Si je ne dis pas de bêtise, ça fait pratiquement quatre mois que nous n’avons pas gagné à domicile. Il est donc impératif pour nous et pour notre public de prendre les trois points vendredi soir.

Quel sentiment prédomine: le fait de rester invaincus depuis quatre matchs en championnat ou ce dangereux classement?

On se dit que ça fait quatre matchs sans défaite, mais quatre nuls. Donc quatre matchs sans victoire non plus. Certes on ne perd pas, mais on n’avance pas. Comme on arrive à ne pas connaître de défaites à l’extérieur, il serait bien qu’on s’impose à domicile. Pour respirer un peu, essayer de faire une série, surtout que là après Créteil on ira à Clermont. Deux concurrents directs. D’abord bien se concentrer pour prendre les trois points contre Créteil et tenter de ramener dans la foulée quelque chose de notre déplacement à Clermont.

Malgré cette situation inconfortable, on sent un regain de détermination. Est-ce également ton avis?

Bien sûr, mais en même temps on n’a pas le choix! On se doit d’être encore plus déterminés si on veut s’en sortir et se mettre à l’abri le plus tôt possible. On n’a pas envie de se maintenir à la dernière journée. Notre groupe est capable de faire beaucoup mieux. On n’est pas à notre place je pense, mais on ne peut que constater notre classement… 

Le discours du coach a-t-il changé?

Oui et non, car si on regarde les huit premiers matchs de championnat, on a toujours été dans les six ou sept premiers. On a quelques ambitions, et au fur et à mesure on se retrouve à jouer le maintien… Mais on s’efforce toujours de jouer vers l’avant. Aujourd’hui on ne s’en sort pas, mais on continue à fournir les efforts pour gagner nos matchs. Vendredi on continuera, quitte à être moins beaux à voir mais plus efficaces.

A titre personnel tu vas retrouver une place de titulaire. Alors motivé comme jamais?

Oui! Ça fait un mois que je n’ai pas joué un match en entier, mais c’est le foot, c’est la concurrence. Celle qui existe entre Fred (Bong), Matt (Sans) et moi est très saine. Mais on espère toujours jouer. Là je profite de la suspension de Fred pour effectuer ma rentrée. A moi d’être performant et d’apporter tout ce que je peux à l’équipe.

On t’a vu évoluer en dépannage comme arrière gauche. Ce poste te convient également?

J’ai parfois évolué à ce poste lors des saisons précédentes, mais toujours pour dépanner. Et ça s’est plutôt bien passé. Si je dois jouer à gauche je jouerai à gauche. Je suis à la disposition du coach.

Vous allez affronter Créteil qui possède la 3ème attaque du championnat grâce à des joueurs comme Lesage et N’Doye. Défensivement, ça se gère différemment?

On sait qu’ils sont très costauds au milieu, et que ces deux joueurs sont très dangereux. Lesage, il n’est peut-être plus tout jeune mais il possède un sacré pied gauche. Il faudra leur rentrer dedans, car eux le feront. C’est ce qu’on nous reproche un peu, on ne gagne pas assez nos duels. Si on ne le fait pas, on va se faire manger.

Victoire impérative vendredi soir?

Tout le monde en est bien conscient et chacun donnera le meilleur de lui-même.

Propos recueillis par Bruno AHIME

 

QUENTIN BERNARD AVANT LE HAVRE FREDERIC BONG AVANT CLERMONT QUENTIN BERNARD AVANT LE HAVRE FREDERIC BONG AVANT CLERMONT
Réagir à cet article
poujoulat_Chem_2017_sansBL_FrblancMacif blancLogo Westlink blancLogo CA blancerima blancCG-2018_blancrégion_NA-BlancLogo Departement blancLogo Ville de Niort blancLogo CAN blanc
Ensemble atteindre les sommets