Retour

FLORIAN MARTIN AVANT AUXERRE

le 19 décembre 2014
Interview Chamois


Flo bonjour, avez-vous digéré cette défaite frustrante à domicile face à Sochaux?

Nous n’avons pas trop le choix. Il a fallu vite se concentrer sur le match d’Auxerre malgré la déception. Plus que la défaite en elle-même, ce sont certains faits de jeu qui ont été durs à digérer… Nous retiendrons que, même réduits à 10,  nous avons montré de bien meilleures choses que lors de notre précédent match à domicile contre Tours.


Nombre de vos occasions l’ont été sur coup de pied arrêtés, est-ce une lourde responsabilité pour toi?

Je dispose de certaines qualités pour les tirer donc j’essaie de mettre les ballons dans la surface le mieux possible. Il m’arrive aussi d’en louper quelques-uns. C’est une possibilité supplémentaire que l’on a de marquer, mais nous aurions aussi très bien pu le faire dans le jeu contre Sochaux.


N’est-ce pas trop frustrant de faire au moins jeu égal face à des équipes de tête et de ne pas être récompensés?

Si. Nous arrivons à rendre une copie intéressante au niveau du fond de jeu en nous créant de bonnes occasion mais sans être payés à la fin. C’est une frustration depuis le début de la saison de ne pas arriver à conclure nos actions en étant plus réalistes, à la différence de Sochaux qui a deux occasions et qui marque un but…


Quelle va être la clé du match à Auxerre?

Ca va être une belle opposition. Auxerre a eu la saison dernière pour digérer la descente et ils sont en mesure cette année de prétendre à l’accession. Je prévois un gros défi physique contre cette équipe qui dispose d’éléments d’expérience, comme Puygrenier par exemple. Le physique va être un facteur important pour essayer de revenir avec au moins un point de l’Abbé Deschamps.


Est-ce une motivation supplémentaire de jouer dans une belle enceinte?

Oui bien sûr. Auxerre est un club historique du football français, qui a disputé il n’y a pas si longtemps la Ligue des champions sous Guy Roux. Auxerre, c’est un beau stade, une belle pelouse, de belles infrastructures, un bon centre de formation, etc… C’est toujours plus motivant de rentrer sur le terrain de l’Abbé Deschamps qu’à Orléans par exemple, même si je n’ai absolument rien contre ce club.


Votre victoire à Châteauroux représente-t-elle un match référence à l’extérieur?

Certainement. Il nous manquait en effet cette première victoire a l’extérieur et nous allons tout faire pour réitérer ce que nous avons fait de bien là-bas pour empocher un second succès à l’extérieur et prendre trois nouveaux points, ce que nous n’avons pas su faire contre Sochaux.


Quasiment à mi- championnat, quel bilan fais-tu?

Nous ne sommes pas à notre place, eu égard aux prestations que nous avons pu produire sur certains matchs et à la qualité du groupe. C’est toujours notre problème d’efficacité, sans quoi nous aurions dû avoir beaucoup plus de  points… Même si la situation n’est pas catastrophique, nous préfèrerions ne pas avoir à regarder derrière nous au classement.


Et sur tes propres performances?

J’ai eu du mal à me mettre dans les meilleures dispositions au début du championnat. Aujourd’hui je me sens bien physiquement et techniquement et je vais essayer de faire une meilleure deuxième partie de saison. Niveau statistiques, mon compteur passes décisives est très honorable mais je dois pouvoir marquer plus de buts. Mon objectif est de faire mieux que la saison dernière.


Un pronostic pour ce dernier match de l’année 2014?

Victoire des Chamois 1 à 0.


Propos recueillis par Jérôme HENRI

 

 

MAYINGILA N’ZUZI AVANT AUXERRE TRISTAN LAHAYE AVANT CONCARNEAU MAYINGILA N’ZUZI AVANT AUXERRE TRISTAN LAHAYE AVANT CONCARNEAU
Réagir à cet article
poujoulat_Chem_2017_sansBL_FrblancMacif blancLogo Westlink blancLogo CA blancerima blancCG-2018_blancrégion_NA-BlancLogo Departement blancLogo Ville de Niort blancLogo CAN blanc
Ensemble atteindre les sommets