Retour

MOUHAMADOU DIAW AVANT SOCHAUX

le 11 décembre 2014
Interview Chamois

 

Doudou bonjour, finalement ta suspension est tombée à pic puisque tu as pu te reposer pendant le match de Coupe de France …

Oui, ça permet de récupérer. J’ai eu trois cartons jaunes et la suspension est tombée pile poil pour ce match de coupe. C’est tant mieux, mais peut-être que le coach m’aurait laissé au repos comme le tour d’avant. 

Dans quel état d’esprit se trouve le groupe après la victoire à Châteauroux suivie de cette qualification en Coupe de France?

On est en confiance. Quand on gagne, on travaille plus sereinement. On se situe maintenant dans une spirale positive. Il faut retenir que lorsque ça allait moins bien certains pouvaient penser qu’on ne s’en sortirait pas. Nous, au contraire, on y a toujours cru et nous avons travaillé pour inverser cette tendance. On n’a jamais baissé les bras, et aujourd’hui ce travail est récompensé.

A deux journées de la trêve, quel discours faut-il avoir pour garder le collectif dans de bonnes dispositions?

Il n’y a pas de discours particulier. C’est surtout le travail réalisé qui fait que les garçons sont rassurés. Si tu travailles bien la semaine et que le week-end tu réitères les mêmes efforts ça ne peut que payer. Et si ce n’est pas le week-end qui suit, ce sera le suivant. Le principal est de toujours se donner au maximum. Comme ça nous n’aurons rien à nous reprocher.

Quasiment à mi-championnat, comment analyses-tu globalement les changements opérés à l’intersaison?

Il n’y a aucun problème particulier. Ça se passe plutôt bien. Nous avons raté quelques matchs que nous aurions dû gagner. Maintenant on continue à construire notre championnat petit à petit comme je l’ai toujours dit, mais sereinement, sans faire n’importe quoi. Au niveau de l’entraîneur, pour moi il n’y a pas de révolution, parce que je m’entends avec les deux de la même façon. Le nouveau coach prône un jeu un peu plus direct, mais avec quasiment les mêmes joueurs, mais la mentalité n’a pas changé et ça reste primordial. C’est d’autant plus facile pour moi qui ait une relation privilégiée avec l’entraîneur. Je suis un peu au courant de tout ce qui se passe. Les garçons adhèrent également au nouveau discours. 

Que faut-il corriger pour que notre équipe devienne encore plus performante?

On ne s’est pas montrés assez efficaces à un moment donné, mais aujourd’hui ça revient tout doucement. La réussite, ça se provoque. Alors je dirais qu’on n’est peut-être pas allés au bout de nos efforts pour être justement récompensés. A Châteauroux on l’a été, et on a bien senti que lorsqu’on se donne au maximum, ça paie.

Comment appréhendez-vous la réception de Sochaux?

De manière positive. C’est une rencontre qui nous donne envie de jouer et de bien jouer, pour essayer de nous replacer au niveau comptable mais également pour asseoir notre fond de jeu. Ça peut être un match test pour nous. Nous sommes heureux de jouer ce genre de match pour la confiance.

Propos recueillis par Bruno AHIME

 

 

RODOLPHE ROCHE AVANT ANGLET MAYINGILA N’ZUZI AVANT AUXERRE RODOLPHE ROCHE AVANT ANGLET MAYINGILA N’ZUZI AVANT AUXERRE
Réagir à cet article
poujoulat_Chem_2017_sansBL_FrblancMacif blancLogo Westlink blancLogo CA blancerima blancCG-2018_blancrégion_NA-BlancLogo Departement blancLogo Ville de Niort blancLogo CAN blanc
Ensemble atteindre les sommets