Retour

JEREMY GRAIN AVANT CHAUVIGNY

le 14 novembre 2014
Interview Chamois


Jérémy bonjour, quelle a été ta première réaction lorsque le coach t’a annoncé que tu allais faire partie des 16 pour la première fois?

J’ai pensé directement à ma famille. Mon père, ma mère, mon frère et ma sœur qui m’ont toujours soutenu. C’est pour eux que je suis content.

Ton excellent début de saison est récompensé, ce doit  être rassurant de voir que les jeunes ont leur chance?

Ah oui c’est sûr. Les saisons précédentes c’était moins le cas. Je me suis fixé des objectifs et pour le moment ça me réussit. Mais je sais que le chemin est long et je vais continuer à travailler.

Pour une première apparition, est-ce perturbant de débarquer dans un groupe qui traverse une mauvaise passe?

Ca ne me dérange pas du tout. Peu importe le contexte. J’arrive pour faire au mieux ce que l’on me demandera. En tous les cas, pour le bien de l’équipe.

Tu ne seras pas dépaysé puisque tu vas retrouver Junior Sambia, Antoine Batisse et Chafik Tigroudja, avec qui tu as l’habitude de jouer en DH…

Je sais qu’ils vont me mettre à l’aise. Idem avec les plus anciens que je connais aussi depuis cinq ans que je suis à Niort. Je n’ai pas d’appréhension à ce niveau-là. Et puis il faut bien commencer un jour!

Le fait d’avoir battu avec la réserve cette équipe de Chauvigny (3-0), est-ce un impact psychologique en votre faveur?

Je ne pense pas. Il s’agira s’un tout autre match où il va falloir tout remettre à zéro. Il faudra tout donner et concrétiser nos occasions pour ne pas leur laisser le moindre espoir. Surtout ne pas les prendre de haut.

Quels souvenirs gardes-tu de votre futur adversaire?

Je me souviens d’une équipe physique derrière, qui sait jouer de longs ballons sur son attaquant Hubert Clercy. Mais on se concentrera surtout sur notre jeu. C’est ce qu’on avait fait avec la réserve avec le résultat qu’on connaît.

Depuis ton arrivée au sein du Chamois Niortais FC, y a-t-il un ou plusieurs coachs qui t’ont vraiment aidé à franchir tous ces paliers?

Je pense forcément à Carl Tourenne qui m’a beaucoup apporté. En 17 ans j’avais un peu la tête sous l’eau. Il est arrivé et a su me redonner du boost, m’aider à avoir confiance en moi et trouve les mots justes dans les moments difficiles.


Propos recueillis par Bruno AHIME

Crédit photo Henrin BONIN (NR)

 

KEVIN ROCHETEAU AVANT NANCY ADAMA BA AVANT TOURS KEVIN ROCHETEAU AVANT NANCY ADAMA BA AVANT TOURS
Réactions
  • Phil 79, le 16 novembre, 2014 à 17:34 :

    JEREMY est plein de talent et représente l’avenir du club.
    BRAVO et FELICITATIONS à lui bien entendu et à toutes les personnes chez nos CHAMOIS qui lui permettent d’atteindre ce niveau.
    ALLEZ JEREMY
    ALLEZ CHAMOIS

Réagir à cet article
poujoulat_Chem_2017_sansBL_FrblancMacif blancLogo Westlink blancLogo CA blancerima blancCG-2018_blancrégion_NA-BlancLogo Departement blancLogo Ville de Niort blancLogo CAN blanc
Ensemble atteindre les sommets