Retour

JEAN-LOUIS GARCIA, ENTRAINEUR DE TROYES

le 15 septembre 2016
Interview adversaire

Jean-Louis bonjour. Vous avez été nommé entraineur de Troyes dès le mois de mai dernier, cela vous a-t-il facilité la tâche pour constituer votre groupe et préparer au mieux cette saison?
Oui forcément. Nous avons pu travailler sur la constitution de l’équipe avec le président Masoni et Luis De Sousa (ndlr: directeur sportif). Ce n’était pas de trop car il a fallu gérer les nombreux mouvements d’intersaison. Avoir un groupe cohérent dès le début m’a en effet aidé pour mettre en place mes idées et mes principes de jeu. Mais nous devons nous améliorer dans le temps. Nous ne sommes pas encore à 100%.

Quelques mots sur Jimmy Giraudon, formé à Niort?
J’ai découvert Jimmy l’année dernière avec le Grenoble Foot 38. Le staff en place m’a tout de suite prévenu que ce garçon avait le niveau pour évoluer plus haut et j’ai pu le confirmer. Nous avons réussi à le faire rester une saison de plus en CFA malgré quelques sollicitations. Puis je l’ai convaincu de m’accompagner dans ce projet troyen et suis très content de son rendement depuis le début de saison. Malgré une vive concurrence, il a réussi à s’imposer à son poste.

Vous êtes pour le moment à la 12ème place après ce coup d’arrêt à Strasbourg (défaite 2-0 lundi soir). Etes-vous satisfait de ce début de saison?
Nous étions sur une bonne dynamique depuis trois matchs. Cette défaite nous replace dans le ventre mou alors qu’une victoire nous aurait mis dans les quatre premières places. Mais au vu de nos défaites sur les deux premiers matchs, je me dis aussi que ça aurait pu être pire et que nous avons bien redressé la barre. La frustration de ce déplacement à Strasbourg vient surtout du fait de cette expulsion qui nous a plombé le match. Notre objectif est de repartir de l’avant et de franchir la barre des dix points en gagnant à domicile face à Niort.

Quel regard portez-vous sur notre équipe?
Au-delà du nombre de points pris il faut surtout analyser le contenu. J’ai constaté que les Chamois se sont toujours créés des occasions et jouent un football de qualité. Niort est toujours à la recherche d’un équilibre et d’une efficacité défensive, mais vu leurs joueurs d’expérience je me méfie énormément. Je ne prépare pas ce match en regardant le classement car cette équipe a les moyens d’être bien plus haut dans le tableau. Je pense qu’ils vont retrouver une dynamique positive mais j’espère seulement après notre confrontation.

Entre une équipe niortaise à la peine et vous qui aurez deux jours de récupération en moins, à quel type de match faut-il s’attendre?
Ce  n’est pas une excuse mais une semaine avec un match le lundi et l’autre le vendredi n’est jamais évidente. On peut se poser la question de savoir comment va se comporter cette équipe niortaise mais à nous de continuer à la faire douter. Ce sera sans doute un match équilibré, âpre et disputé.


Propos recueillis par Jérôme HENRI
Crédit photo estac.fr

CHRISTOPHE PELISSIER ENTRAÎNEUR D’AMIENS JEROME LAFOURCADE, ATTAQUANT DE MONT-DE-MARSAN CHRISTOPHE PELISSIER ENTRAÎNEUR D’AMIENS JEROME LAFOURCADE, ATTAQUANT DE MONT-DE-MARSAN
Réagir à cet article
poujoulat_Chem_2017_sansBL_FrblancMacif blancLogo Westlink blancLogo CA blancerima blancCG-2018_blancrégion_NA-BlancLogo Departement blancLogo Ville de Niort blancLogo CAN blanc
Ensemble atteindre les sommets