Retour

DENIS ZANKO ENTRAÎNEUR DE LAVAL

le 5 août 2016
Interview adversaire

 

Denis bonjour, comment s’est déroulée la préparation du Stade Lavallois?
Globalement conforme à ce qu’on attendait. Cinq semaines et demi de préparation, six matchs amicaux plus un septième pour les garçons qui n’avaient pas fait l’intégralité du dernier match. Un recrutement qui s’est mis en place progressivement avec l’arrivée de six nouveaux joueurs dont celle tardive de Clarck N’Sikulu.

Satisfait de votre nouvel effectif?
En intégrant également deux joueurs du centre de formation pour neuf départs, je dispose aujourd’hui de l’effectif souhaité, à savoir 21 joueurs de champ et trois gardiens, identique à celui de la saison précédente.Tous les ans au Stade Lavallois nous avons l’habitude de renouveler notre effectif. Généralement nous avons la vocation de révéler certains joueurs. On a perdu Fouad Chafik et notre capitaine emblématique Anthony Gonçalves, alors nécessairement il a fallu recruter de la qualité et de l’expérience. Ce n’est pas une mince affaire car il y a beaucoup de concurrence dans ce championnat de Ligue 2. On a réussi à recruter des joueurs d’expérience, des garçons qui peuvent également nous apporter de la maturité comme Mathieu Coutadeur. Et puis, c’est également la vocation du club, nous essayons de dénicher autant que faire se peut des garçons à l’étage inférieur.

Quelles sont les principales nouveautés du Stade Lavallois version 2016/2017?
Depuis la saison dernière on bénéfécie d’un prestataire au niveau de la vidéo. C’est une expérience qu’on va poursuivre et c’est tout bénéfice pour notre fonctionnement. Sinon, durant cette période de préparation, ça a été conforme  à ce qu’on mettait en place les saisons précédentes. Nous ne sommes pas partis en stage, on a pu travailler ici dans de bonnes conditions. Les principes et les règles de vie sont identiques, et nous n’avons pas voulu déroger à cette règle.

Quels objectifs vous ont fixés vos dirigeants?
La volonté du club est bien évidemment d’être encore en Ligue 2 en fin de saison, en ntégrant si possible le top 10 eu égard à nos performances ces deux dernières saisons. Et puis si on avait la possibilité de montrer le bout de notre nez dans les deux coupes nationales, ce serait une bonne chose pour notre club.

Vous avez plutôt bien démarré votre saison avec un nul à l’extérieur (0-0 à Nîmes)…
Il n’est jamais simple d’obtenir un résultat positif aux Costières. Cette équipe nîmoise a démontré la saison dernière qu’elle était capable d’obtenir de très bons résultats, notamment devant son public. Ils surfaient sur cette vague de résultats positifs mais on a pu, dans l’adversité et sous la chaleur, ramener un petit point avec même un sentiment de frustration sur la seconde période. Nous avons été en supériorité numérique pendant une trentaine de minutes, avec l’opportunité d’ouvrir le score. Cela dit je suis satisfait de l’engagement, de la détermination et de l’état d’esprit affichés.

Avez-vous suivi les mouvements côté Chamois Niortais durant l’intersaison?
Je suis les performances des Chamois Niortais toujours avec intérêt. C’est un club qui ressemble au notre, notamment en s’appuyant sur les jeunes de son centre de formation. J’ai constaté qu’un recrutement de qualité a été effectué très tôt de manière à ce que le nouvel entraîneur Denis Renaud puisse travailler rapidement avec son groupe. Une forme d’homogénéité semble s’être créée rapidement avec des résultats plutôt positifs durant la période de préparation hormis le match contre Tours, puis une très bonne entame en championnat face à l’un des ogres de ce championnat, le RC Lens. La mayonnaise a pris rapidement  et cette équipe des Chamois a déjà des automatismes et des repères forts, avec beaucoup de qualité dans son jeu.

A quel type de rencontre vous attendez-vous ce soir?
Face aux Chamois ce sont toujours des matchs très incertains pouvant basculer dans un sens ou dans l’autre. J’espère simplement que devant notre public nous allons réussir à bonifier le bon point récolté aux forceps à Nîmes.

 

Propos recueillis par Bruno AHIME

 

 

DJIMAN KOUKOU, JOUEUR DE LENS THIERRY LAUREY ENTRAÎNEUR DE STRASBOURG DJIMAN KOUKOU, JOUEUR DE LENS THIERRY LAUREY ENTRAÎNEUR DE STRASBOURG
Réagir à cet article
poujoulat_Chem_2017_sansBL_FrblancMacif blancLogo Westlink blancLogo CA blancerima blancCG-2018_blancrégion_NA-BlancLogo Departement blancLogo Ville de Niort blancLogo CAN blanc
Ensemble atteindre les sommets