Retour

ALEX DUPONT, ENTRAINEUR DE BREST

le 11 février 2016
Interview adversaire


Alex bonjour. Vous avez pris seulement 9 points sur 33 loin de vos bases, comment expliquez-vous cette différence de performance entre vos matchs à domicile et à l’extérieur?

C’est vrai que nous sommes dans les meilleures équipes à domicile et parmi les relégables à l’extérieur. Mais j’ai n’ai pas d’explication rationnelle pour expliquer cet écart. On ne peut pas dire que mon équipe refuse le jeu à l’extérieur, elle est au contraire plutôt joueuse. En revanche nous avons été vulnérables, en prenant des buts évitables sur d’importantes fautes défensives. Ces trop nombreux buts encaissés à l’extérieur nous ont empêchés de prendre les points que nous aurions mérité de prendre au vu du jeu produit.

Pouvez-vous nous dire un mot sur votre mercato d’hiver?

Le but de notre mercato était de libérer quelques garçons. J’ai un groupe de 30 joueurs, ce qui est largement suffisant.  Samassa, Platje et Sea sont donc partis. Côté arrivées, nous nous sommes contentés de faire venir un défenseur central sénégalais qui vient de Norvège, Yaya Sané.

Vous avez fini 6ème ou 7ème lors des deux dernières saisons et vous trouvez à la 9ème place à ce jour. Quels sont les objectifs fixés par vos dirigeants?

Notre objectif était de jouer un rôle dans cette Ligue 2. Ce championnat est tellement serré qu’il est très difficile de remonter en Ligue 1. Toutes les équipes se tiennent et sont proches les unes des autres. Sauf deux équipes qui, à mon sens, sont au-dessus du lot: Dijon et Nancy qui font un parcours remarquable. Il reste donc la 3ème place à prendre. Notre irrégularité et notre mauvais parcours à l’extérieur nous empêchent pour l’instant de jouer un rôle dans ce championnat. Notre objectif pour cette deuxième partie de saison est donc d’atteindre le plus tôt possible les 40 points, pour ensuite finir le plus haut possible.

Vous vous êtes imposés de justesse vendredi dernier face à Bourg en Bresse. De quoi préparer sereinement votre déplacement à Niort?

Oui nous l’avons emporté à la dernière minute, mais cette victoire est amplement méritée. Elle nous fait du bien pour la confiance. Il nous fallait gagner si on voulait rester dans les équipes qui se battent pour le wagon de tête.

Niort et Brest ont fait match nul à l’aller 1 à 1. Que voudriez-vous corriger idéalement pour l’emporter au match retour?

Je souhaiterais que l’on gagne en concentration et que nous devenions une équipe difficile à battre. Je suis confiant, car sur les matchs retour je sens un collectif qui se donne les moyens de l’emporter à chaque rencontre. Et ça c’est presque plus important que les trois points.

Vous avez déclaré vouloir arrêter avec le Stade Brestois au terme de votre contrat en juin. Est-ce une usure liée au difficile métier d’entraineur ou l’envie d’un autre challenge?

C’est ma 7ème année dans ce club que je respecte énormément. C’est pour cette raison que je veux terminer mon contrat avec une motivation intacte. L’objectif est de finir du mieux possible la saison pour laisser à mon successeur un club bien installé dans la première partie du championnat, à défaut de le faire remonter. C’est la vocation d’un entraineur je pense d’aller au bout de ses convictions. Je ne sais pas de quoi sera fait demain, je verrai si j’ai faim d’un nouveau challenge ou pas. Le foot c’est ma vie, mon oxygène, ma passion.


Propos recueillis par Jérôme HENRI

PABLO CORREA, ENTRAINEUR DE NANCY CORINNE DIACRE, ENTRAINEURE DE CLERMONT PABLO CORREA, ENTRAINEUR DE NANCY CORINNE DIACRE, ENTRAINEURE DE CLERMONT
Réagir à cet article
poujoulat_Chem_2017_sansBL_FrblancMacif blancLogo Westlink blancLogo CA blancerima blancCG-2018_blancrégion_NA-BlancLogo Departement blancLogo Ville de Niort blancLogo CAN blanc
Ensemble atteindre les sommets