Retour

DENIS RENAUD ENTRAÎNEUR DU PARIS FC

le 23 octobre 2015
Interview adversaire


Denis bonjour, comment faire pour s’imposer dans le paysage footballistique français lorsque l’on a comme voisins le PSG, Créteil ou encore le Red Star?

La présence en Ligue 2 et Ligue 1 des quatre clubs cités montre juste qu’il y a beaucoup de valeurs et de potentiel dans la région parisienne. Tout cela est positif.

C’est le premier club professionnel que vous coachez. Ce championnat de Ligue 2  est-il conforme à l’idée que vous en aviez?

Oui tout à fait. J’ai pu observer la Ligue 2 avec beaucoup d’attention déjà l’année dernière. J’ai notamment pu voir jouer à plusieurs reprises les Chamois. Cette Ligue 2 est un championnat difficile car les équipes sont souvent bien organisées et fortes tactiquement. J’observe que les défenses prennent souvent le meilleur sur l’animation offensive. Tout cela fait que le niveau est très resserré entre les différentes équipes et que les matchs sont indécis tous les week-ends.

Comment expliquez-vous le fait que votre équipe soit spécialiste du match nul?

Je l’explique difficilement et d’ailleurs c’est pour moi plutôt une nouveauté. Il est évident que nous n’avons qu’une envie, c’est de regoûter au plus vite aux saveurs de la victoire. Nous espérons trouver la solution et les ingrédients pour transformer ces matchs nuls en victoires dans les prochaines semaines.

Que connaissez-vous des Chamois Niortais?

Etant natif de la région nantaise, je connais assez bien votre club. Je trouve que ce club est extrêmement sain, plutôt chaleureux et qu’il fait un très bon travail. Je crois pouvoir dire qu’après quelques départs et arrivées c’est une équipe un peu en reconstruction, de la même manière que le Paris FC. Ces saisons de transition sont toujours difficiles mais je pense que cette équipe niortaise va savoir exprimer toutes ses qualités.

Pour la deuxième fois consécutive vous recevez un mal classé (match nul précédemment contre Ajaccio). Avez-vous l’obligation de gagner?

On n’aime jamais trop employer cette formule mais nous sommes conscients que ce sont des matchs importants. A l’issue des deux matchs nous pouvons nous rassurer psychologiquement et nous faire du bien mathématiquement. Alors que ce soit Niort ou un autre, le fait de ne pas avoir remporté le premier match nous met dans une position où la victoire serait en effet la bienvenue.

Sur quels détails peut se jouer ce match entre deux équipes pas forcément en pleine confiance?

Difficile à dire. Nous devrons rentrer sur le terrain sans arrière-pensée et en faisant abstraction du classement. Je pense que la clef pour nous sera de mettre de la vitesse dans les enchainements. Mais le plus important est de jouer le match intensément, avec une grosse envie de gagner.


Propos recueillis par Jérôme HENRI

MOUHAMADOU DIAW JOUEUR D’AUXERRE JONATHAN RIVIEREZ DEFENSEUR DE METZ MOUHAMADOU DIAW JOUEUR D’AUXERRE JONATHAN RIVIEREZ DEFENSEUR DE METZ
Réagir à cet article
poujoulat_Chem_2017_sansBL_FrblancMacif blancLogo Westlink blancLogo CA blancerima blancCG-2018_blancrégion_NA-BlancLogo Departement blancLogo Ville de Niort blancLogo CAN blanc
Ensemble atteindre les sommets