Retour

JOSE PASQUALETTI ENTRAÎNEUR DE NÎMES

le 17 septembre 2015
Interview adversaire

 

José bonjour. Avoir été maintenu avec 8 poins de pénalité, n’est-ce pas un cadeau empoisonné au final?

Si bien sûr, mais c’est un cadeau quand même. Personnellement je préfère repartir en Ligue 2 avec 8 points de retard qu’en National. Car on a prouvé sportivement qu’on devait rester en Ligue 2. Mais bon, c’est sûr que je trouve la sanction injuste.

Comment le vivez-vous puisque cette sanction n’a rien à voir avec vos résultats sportifs?

J’ai une équipe animée d’un excellent état d’esprit. On produit du jeu, on s’accroche. Il ne manque plus que cette victoire qui provoquerait le déclic tant attendu. Ça lancerait notre saison. Mais il ne faut pas qu’elle arrive trop tard, car il nous reste notre déficit comptable à combler. On se bat pour que l’écart avec nos concurrents directs ne s’agrandisse pas.

Après six journées vous n’avez pas comblé ce déficit de points. Que demandez-vous à vos joueurs?

De persévérer. On est conscient d’avoir quelques certitudes, mais je leur demande d’en faire encore un peu plus. Les victoires on doit aller les chercher avec nos tripes, notre organisation. Je leur dis que chaque adversaire est un ennemi qui veut nous laisser derrière. Il nous faut donc un état d’esprit conquérant en étant encore plus méchants dans le bon sens du terme, plus agressifs. On a des points de retard et on ne va pas les glaner sans rien faire. On doit être animés de beaucoup de volonté. Mais les joueurs sont en phase avec ça. Je suis confiant. Je crois en eux.

Disposez-vous de l’effectif pour obtenir le maintien?

Ça je vous le dirai à la fin (rires). En tous cas on fait avec nos moyens. Le point positif c’est que les joueurs dont je dispose je les ai choisis, validés. Nous avons réalisé un recrutement judicieux, intelligent. Je n’ai pas de joueurs qui sont là par défaut.

Dans cette situation compliquée, quels sont les objectifs fixés par vos dirigeants?

Je n’ai aucun souci avec eux. Ils constatent bien que personne ne baisse les bras. La situation est telle qu’ils ne peuvent pas demander autre chose que le maintien. Et pour nous c’est encore plus compliqué. Sauver le club est la mission de tous, et croyez-moi tout le monde est impliqué.

Niort n’ayant toujours pas gagné non plus, vous vous attendez à quel type de match?

Difficile bien sûr. Imaginez Niort qui vient à Nîmes qui n’a pas encore gagné. Ce serait identique. C’est une rencontre entre deux équipes qui se cherchent encore, qui ont un peu raté leur début de saison et qui possèdent toutes les deux des joueurs de qualité. A nous de rendre le match compliqué aux Niortais!

Propos recueillis par Bruno AHIME

 

 

 

 

 

 

PABLO CORREA ENTRAÎNEUR DE NANCY ALEX DUPONT ENTRAÎNEUR DE BREST PABLO CORREA ENTRAÎNEUR DE NANCY ALEX DUPONT ENTRAÎNEUR DE BREST
Réagir à cet article
poujoulat_Chem_2017_sansBL_FrblancMacif blancLogo Westlink blancLogo CA blancerima blancCG-2018_blancrégion_NA-BlancLogo Departement blancLogo Ville de Niort blancLogo CAN blanc
Ensemble atteindre les sommets