Retour

ENCHAINER FACE AU LEADER…

le 25 février 2015
Présentation match

 

Ce VENDREDI 27 FEVRIER à 20H, nos Chamois accueillent Troyes pour le compte de la 26ème journée du championnat de France de Ligue 2.

La victoire, ça change tout! Le succès de vendredi dernier à Valenciennes (3-1) nous offre une petite marge de sécurité sur la zone rouge: 4 points. Notre équipe perd relativement peu (7 défaites, comme 7 autres équipes, seules quatre formations font mieux). Mais elle ne gagne pas assez pour bien figurer au classement (5 victoires seulement, seuls Arles/Avignon et Châteauroux font moins bien). 
Nos joueurs peuvent préparer la venue du leader Troyes dans une relative sérénité et s’appuyer sur des choses qui ont bien fonctionné. Le positionnement de Kevin Malcuit sur le flanc droit de l’attaque fut une incontestable réussite; sa présence sur les trois buts en atteste. L’efficacité de Seydou Koné, auteur d’un doublé, est également satisfaisante. Notre attaquant est 5ème du classement des buteurs avec dix réalisations. Emiliano Sala, notre goleador de la saison passée (qui a fini l’exercice à 18 buts) n’en était qu’à six après 25 journées!
Seule ombre au tableau, les Chamois ont à nouveau terminé le match à dix. Le passage de l’heure de jeu est délicat ces temps-ci: après Frédéric Bong exclu la semaine précédente contre Dijon (61′), c’est Paul Delecroix qui a filé sous la douche à Valenciennes dès la 62ème minute. Notre gardien de but a dû se muer en extincteur haute pression pour éteindre le feu que Yoann Barbet avait allumé sur une passe en retrait trop molle. Encore une fois nos protégés peuvent se targuer d’avoir tenu le choc, à dix pendant une demi-heure. Vendredi face au leader, c’est Rodolphe Roche qui officiera dans les bois.

 

Le cheval de Troyes au galop…

 

Les joueurs de l’Aube dominent les débats et sont en tête de tous les classements ou presque. Ils possèdent 8 points d’avance sur leurs poursuivants, Brest et le GFC Ajaccio. Quand le cheval troyen s’est mis au galop (7 victoires entre la 15ème et la 21ème journée), il a creusé un trou béant et laissé le reste du peloton sur place. L’ESTAC compte autant de succès après 25 journées que lors de la totalité de la saison dernière (15).

Le club peut déjà se tourner vers un probable avenir en Ligue 1, un niveau qu’il connaît bien pour ne l’avoir quitté que très récemment (en mai 2013). Il fallait juste le temps de se remettre de la vague de départs et de vivre une saison de transition conclue à la 10ème place l’an passé. 
Depuis quatre journées on note pourtant comme un léger relâchement. Les Troyens ont pris 5 points (comme nos Chamois) sur cette courte période: outre la victoire obtenue chez leurs voisins auxerrois, ils accusent une défaite à Laval et deux nuls à domicile, concédés face au GFC Ajaccio puis face au Havre. Et si nos Chamois pouvaient profiter d’un petit coup de mou? Et si la victoire à Valenciennes agissait comme un déclic? Et si leur démonstration d’efficacité avait libéré les Niortais? Ils ont tout à gagner face à l’écrasant leader. Alors plus que jamais… ALLEZ CHAMOIS!!!

 

Texte Karl DUQUESNOY (toutes les statistiques de Troyes en cliquant ici)

DEFAITE INTERDITE A VALENCIENNES… A ANGERS AVEC UN APPETIT RETROUVE DEFAITE INTERDITE A VALENCIENNES… A ANGERS AVEC UN APPETIT RETROUVE
Réagir à cet article
poujoulat_Chem_2017_sansBL_FrblancMacif blancLogo Westlink blancLogo CA blancerima blancCG-2018_blancrégion_NA-BlancLogo Departement blancLogo Ville de Niort blancLogo CAN blanc
Ensemble atteindre les sommets