Retour

DEFAITE INTERDITE A VALENCIENNES…

le 18 février 2015
Présentation match


Nos Chamois se déplacent à Valenciennes ce VENDREDI 20 FEVRIER à 20H, dans le cadre de la 25ème journée du championnat de France de Ligue 2.

Attention il y a une petite faille, comme entre deux plaques de terrain qui s’écartent inexorablement après un séisme. Quatre points séparent désormais le 14ème (AC Ajaccio) du 15ème (Clermont)…

Pourtant les Chamois (16èmes) n’ont vécu aucun choc tellurique, plutôt une lente érosion. Ils font du surplace sans pour autant sombrer. Voilà une éternité qu’ils n’ont plus gagné (à Châteauroux, le 28 novembre dernier). Mais dans la même période ils n’ont pas non plus perdu hors de leurs bases (5 matches). Seul échec cuisant: la défaite à domicile face à Créteil (3-1).

Vendredi dernier face à Dijon (1-1), les supporters ont entrevu la victoire, chose qui leur est rarement arrivée cette saison. Leurs favoris ont mené au score pendant 40 minutes face au troisième du championnat. Un avantage tout à fait mérité qui aurait pu prendre plus d’ampleur avant la pause. Est-ce Niort qui jouait bien ou Dijon qui déjouait? Un peu des deux sûrement, même si Olivier Dall’Oglio, le coach adverse, était sidéré par la faiblesse de son équipe. Les Chamois peuvent ensuite se targuer d’avoir tenu le nul à dix pendant une demi-heure. Cette semaine Régis Brouard s’est appuyé sur cette très bonne première période pour travailler.

 
Premier voyage au Hainaut
 
Des quatre petites victoires remportées par nos protégés cette saison, celle face à Valenciennes à l’aller (3-0) fut la plus éclatante, sur le papier en tout cas. Le scénario leur fut favorable: un but contre son camp en première mi-temps puis une expulsion adverse à la 55ème qui leur avait permis d’enfoncer le clou dans la continuité.

Vendredi ce sera le premier voyage de l’histoire des Chamois dans le nouveau stade du Hainaut, grand vaisseau de 25 000 places (plus grande enceinte de la Ligue 2 avec celle du stade Océane, au Havre) construit pour des desseins plus grands à une époque où VA paraissait durablement installé en Ligue 1.

Depuis sa descente la saison passée, rien ne semble pouvoir retenir le club nordiste dans sa chute. On l’avait un temps cru sorti d’affaire et même en capacité de jouer les premiers rôles en Ligue 2. Après des débuts difficiles que l’on pouvait associer au choc de la relégation et aux déboires financiers de l’intersaison, il a connu une période de redressement. Après 17 journées le VAFC comptait 10 points d’avance sur le premier relégable, Tours. Aujourd’hui, il est le « bienvenu au club des galériens du bas de tableau » avec 25 points (exactement comme les Chamois), à une petite unité seulement de la zone rouge. 

Les Valenciennois ont vécu un tremblement de terre ces derniers temps: une panne sèche de six défaites d’affilée, dont trois à domicile (Sochaux, Tours, Auxerre). Vendredi dernier, à Créteil, ils sont parvenus à calmer l’hémorragie en décrochant le nul (0-0) et en recouvrant un semblant de sérénité défensive. Elle sera nécessaire pour aborder le virage crucial qui s’annonce: après Niort (16ème), VA se déplacera à Clermont (15ème) puis à Orléans (13ème). 
 
Depuis leur retour en Ligue 2 voici trois saisons, les Chamois n’ont battu qu’une équipe deux fois sur un même exercice: c’était le Stade Malherbe de Caen, en 2012-2013. On aimerait que Valenciennes allonge la liste. ALLEZ CHAMOIS!!!

 
Texte Karl DUQUESNOY (toutes les statistiques de Valenciennes en cliquant ici).
 
DIJON, UN CADOR EN QUESTION… ENCHAINER FACE AU LEADER… DIJON, UN CADOR EN QUESTION… ENCHAINER FACE AU LEADER…
Réactions
  • Patrick, le 18 février, 2015 à 16:46 :

    Si nous étions au cinéma, et si ce match Valenciennes – Niort était un film, au coup de sifflet final il pourrait s’intituler :
    « Bienvenue chez les Ch’tis » en cas de victoire (pour nous),
    « Danger immédiat » en cas de match nul,
    « La mort aux trousses » pour celui qui perdra.
    En tous les cas pour les deux équipes au coup d’envoi ce sera :
    « Le salaire de la peur » qu’en l’occurrence il faudra écrire « Le sale air de la peur ».

Réagir à cet article
poujoulat_Chem_2017_sansBL_FrblancMacif blancLogo Westlink blancLogo CA blancerima blancCG-2018_blancrégion_NA-BlancLogo Departement blancLogo Ville de Niort blancLogo CAN blanc
Ensemble atteindre les sommets