Retour

FACE A CRETEIL, VICTOIRE IMPERATIVE

le 28 janvier 2015
Présentation match


Nos Chamois reçoivent Créteil ce VENDREDI 30 JANVIER à 20H au stade René-Gaillard, pour le compte de la 22e journée du championnat de France de Ligue 2.

 
Après deux déplacements risqués dont ils sont revenus avec deux bons points, les hommes de Régis Brouard retrouvent leur stade René-Gaillard. Malgré ces bons résultats à l’extérieur, le nul payant peu, ils ont perdu des places au classement et se retrouvent relégables à ce jour. Quoique désagréable, la situation relève encore de l’anecdote tant le championnat reste serré. En tout cas on ne pourra juger de la valeur des deux points de la dernière quinzaine qu’à l’aune du résultat de vendredi à la maison face à Créteil.
Ce prochain match présente tous les attributs du rendez-vous crucial. Les Cristoliens sont deuxièmes d’un groupe de huit équipes se tenant en deux points, dont les Chamois ferment la marche. Les confrontations directes entre ceux-là seront déterminantes. Face aux « compagnons de route » (Le Havre, Tours, Orléans, Valenciennes, l’AC Ajaccio et Clermont), nos protégés ont pris 9 points à domicile, les Cristoliens seulement 4 à l’extérieur. Donc avantage théorique aux Chamois. Seulement leur dernière victoire au stade René-Gaillard remonte au 26 septembre (2-1 contre Angers). Depuis, c’est l’équipe qui fait le moins bon parcours à domicile (3 nuls, 2 défaites). Voilà LA stat à améliorer!

Créteil, généreux à tout point de vue…

Les choses vont vite à Créteil. Quelques mois après son arrivée sur le banc, Philippe Hinschberger a préféré jeter l’éponge. L’USC venait de se faire sortir en Coupe de France dès son entrée en lice et occupait alors la 18ème place au classement. Après une période transitoire, c’est Thierry Froger qui a pris les rênes du club début janvier. Après deux nuls, il vient d’obtenir sa première victoire face à Laval (1-0) au terme d’un match fermé. 

Les Cristoliens jouissent d’une attaque de feu. Avec trente réalisations, ils émargent à la 3ème place de ce classement (seuls Angers et le leader Troyes font mieux). S’ils n’ont jamais gagné hors de leurs bases (19èmes du classement à l’extérieur) ils y ont beaucoup marqué (6ème attaque chez l’adversaire). En revanche les banlieusards parisiens, dans leur grande générosité, ne sont que 17èmes au classement des défenses. Avec 32 buts encaissés, ils ouvrent grand les vannes derrière. Les Cristoliens ne sont restés muets que deux fois en 21 rencontres et n’ont préservé leurs cages durant un match entier que quatre fois. Avec Créteil, il y a souvent du spectacle! L’équipe prend surtout des buts en seconde mi-temps et plus particulièrement dans le dernier quart d’heure (16 buts sur 32). Les attaquants Chamois ont matière à espérer jusqu’au bout.

Nos Chamois sont plutôt bien entrés dans cette nouvelle séquence du championnat, celle des combats retours hivernaux. L’équipe semble taillée pour ce genre de joutes où le mental est primordial. Cette rencontre tombe donc à point nommé. Allez CHAMOIS!!!

 

Texte Karl DUQUESNOY (toutes les statistiques de Créteil en cliquant ici)

 

RESTER COSTAUDS AU HAVRE HAUTE TENSION A CLERMONT… RESTER COSTAUDS AU HAVRE HAUTE TENSION A CLERMONT…
Réactions
  • Patrick, le 28 janvier, 2015 à 16:26 :

    Totalement d’accord avec l’impératif de victoire, voici d’ailleurs ci-dessous mon commentaire du week-end toujours en attente de publication, en réaction à l’article « Le Havre-Chamois Niortais 1-1 ».

    « Ce nouveau match nul apporte certes un nouveau point à l’extérieur après celui de Brest, mais la victoire de Tours à Valenciennes cet après-midi nous met tout de même un pied en National par le biais de la 18ème place provisoire au classement général.
    C’est une victoire à « 6 points », qu’il faudra absolument obtenir contre l’ U.S Créteil vendredi prochain.
    ALLEZ CHAMOIS !!!

Réagir à cet article
poujoulat_Chem_2017_sansBL_FrblancMacif blancLogo Westlink blancLogo CA blancerima blancCG-2018_blancrégion_NA-BlancLogo Departement blancLogo Ville de Niort blancLogo CAN blanc
Ensemble atteindre les sommets