Retour

ATTENTION, ANGERS !

le 25 septembre 2014
Présentation match


Comment nos Chamois vont-ils réagir après leur sévère défaite à Troyes (4-1) mardi soir? Réponse au stade René-Gaillard ce vendredi face à un sérieux client, Angers, une équipe qui ne les précède que de deux points.


La deuxième défaite de la saison, à nouveau chez le deuxième du classement (Dijon occupait la même place quand ils les ont battus 1-0 le 12 septembre) marque par son ampleur. Pas facile d’enchaîner, de surmonter la fatigue quand les valises sont alourdies de quatre buts supplémentaires. Jusqu’alors réputée pour sa défense de fer, notre équipe a ouvert les vannes, ok. Mais comme le présente le quotidien l’Est Républicain, de Troyes, « Face à une équipe niortaise bien meilleure que le score ne l’indique… », le score fut vraiment large, le scénario cruel, l’inefficacité patente.

La réception d’Angers constitue le dernier volet du lourd triptyque de la semaine: Valenciennes – Troyes – Angers. A l’issue des deux premiers matches, c’est le statu quo: une victoire et une défaite, trois buts d’écart à chaque fois. Jouer à domicile vendredi constituera un atout, à transformer. Mais les Chamois ont laissé d’autres plumes physiques dans l’Aube:  les milieux de terrain Djiman Koukou, très actif depuis le début de saison et Jimmy Roye se sont tous deux abîmés la cheville. 

Rien ne sert de courir…

Angers, l’équipe la plus expérimentée en Ligue 2 cette saison (510 matches de plus que les Chamois à ce niveau) n’ont pas non plus crevé le plafond au cours de ce début de saison. Ils sont 6èmes avec 12 points, soit 5 de moins que l’an passé à la même époque. Rien ne sert de partir comme des lapins seraient-ils fondés à répondre. Eux qui ont occupé le podium de la Ligue 2 jusqu’à la 31ème journée la saison passée, avant que les Chamois les en délogent. A l’intersaison le SCO a laissé partir deux ex-niortais: Ludovic Gamboa et Djibril Konaté. Jonathan Kodjia, qui descend de Reims, semble avoir trouvé ses marques sur le front de l’attaque: il a déjà inscrit 5 buts. Les Angevins compteront sur lui pour retrouver une Ligue 1 quittée en mai 1994, il y plus de 20 ans.

Nos Chamois ont l’occasion de poursuivre leur parcours honorable à domicile (2 victoires, 2 nuls, 0 but encaissé). Leurs supporters se rappelleront du grand match qu’ils avaient livré au stade René-Gaillard face à ces mêmes Angevins il y a tout juste six mois: une victoire 2-1 qui les avaient projetés sur le podium.  ALLEZ CHAMOIS!

 

Texte Karl DUQUESNOY (toutes les statistiques du SCO d’Angers en cliquant ici).

 

 

A TROYES SANS PRESSION CONFIRMER EN BEAUTE ? A TROYES SANS PRESSION CONFIRMER EN BEAUTE ?
Réagir à cet article
poujoulat_Chem_2017_sansBL_FrblancMacif blancLogo Westlink blancLogo CA blancerima blancCG-2018_blancrégion_NA-BlancLogo Departement blancLogo Ville de Niort blancLogo CAN blanc
Ensemble atteindre les sommets