Retour

IBRAHIMA CONTE AVANT GRENOBLE

le 8 août 2018
Interview Chamois
DOMINO'S LIGUE 2

Ibrahima bonjour. Comment s’est déroulée ton arrivée aux Chamois Niortais?
Au début, j’étais dans l’expectative. J’ai discuté avec mes agents et le coach Landreau, qui ne voulait pas spécialement que je reste à Lorient. Il ne désirait pas me faire débuter le championnat.
Moi, je suis jeune, j’ai 22 ans, et j’ai besoin de temps de jeu. Alors j’ai décidé de bouger et de ne pas me contenter de cinq ou dix matches de championnat. J’ai besoin de jouer. La sélection arrive bientôt. Je dois être en forme.
Du coup, j’ai décidé avec mes agents de venir à Niort. Le club m’avait contacté et j’ai pu parler avec le coach lors de la rencontre amicale qui a opposé les deux clubs. Il m’a rassuré. Il m’a dit qu’il avait besoin de moi, d’un costaud, d’un leader, et ça m’a plu. Et c’est parti comme ça.

Comment te sens-tu aujourd’hui dans ton nouveau club?
Franchement, je me sens très bien. Mes coéquipiers m’ont très bien accueilli. Il règne une bonne ambiance dans le groupe et dans le vestiaire. Ça se passe très bien pour l’instant.

Que connaissais-tu du club avant de venir?
Honnêtement, pas grand chose. J’ai parlé avec mon ami Franklin Wadja, qui a joué ici, et il m’a dit du bien du club et de la ville. Je lui ai répondu que j’allais essayer de m’imposer à Niort.

Aujourd’hui, tu dois être rassuré avec ce bon début de championnat?
Bien sûr, c’est bon pour la confiance. On fait un bon boulot tous ensemble, avec le coach. Il nous donne de l’envie tout le temps, il est toujours à côté de nous. Il nous parle beaucoup, nous pousse à tout donner. On est jeunes, ça joue bien, alors continuons. On cherche le haut du tableau, et, avec deux victoires en deux matches, ça se passe plutôt bien. C’est important.

« EN PREMIER LIEU, VISONS DÉJÀ UN BON MAINTIEN. »

Cerise sur le gâteau, tu as déjà inscrit deux buts…
En effet. Il faut que ça continue, je n’ai pas envie de m’arrêter. Un de mes objectifs est d’en marquer encore quelques-uns. Je ne vais pas lâcher.
Il y a une bonne ambiance et, dès ce week-end à Grenoble, on va essayer d’aller chercher une nouvelle victoire.

Quels sont tes autres objectifs, personnels et collectifs?
Individuellement, c’est de continuer à progresser pour pouvoir un jour jouer encore plus haut. En Ligue 1 ou à l’étranger. Je sais que le coach veut que j’évolue. Je suis à l’écoute de tout ce qu’il me dit. J’essaie de corriger aussi mes petites lacunes.
Collectivement, pour l’instant, on est très bien placés. On va essayer de maintenir cette position le plus longtemps possible. Et, si on en a la possibilité, pourquoi ne pas viser les cinq premières places? Tout est possible. Mais, en premier lieu, visons déjà un bon maintien.

Quels ont été les mots du coach durant la semaine?
Il insiste sur la concentration et le fait de garder les pieds sur terre. Tout en valorisant nos points forts. Notamment notre attitude contre Clermont en seconde mi-temps. La première, on était passé à côté. À la pause, il nous a vraiment secoués. Et ça a porté ses fruits. Car, malgré notre jeunesse, on a montré une très grosse force de caractère. Il veut qu’on répète ça à Grenoble.

Avec l’objectif de ramener trois points?
Oui, c’est notre objectif.

LA REPRISE DES CHAMOIZELLES J3 – JAMAIS DEUX SANS TROIS ? LA REPRISE DES CHAMOIZELLES J3 – JAMAIS DEUX SANS TROIS ?
poujoulat_Chem_2017_sansBL_FrblancMacif blancLogo Westlink blancLogo CA blancerima blancCG-2018_blancrégion_NA-BlancLogo Departement blancLogo Ville de Niort blancLogo Niort Agglo blanc
Ensemble atteindre les sommets