Retour

A CONCARNEAU AVEC DE BONNES RESOLUTIONS

le 2 janvier 2015
COUPE DE FRANCE


Nos Chamois entameront l’année 2015, ce SAMEDI 3 JANVIER à 18H30, par un 32ème de finale de la Coupe de France. Ils affronteront l’US Concarneau, équipe de CFA, sur son stade Guy-Piriou.

Début décembre, invités à la table du tirage de la Coupe de France, les Chamois ont soulevé la cloche et découvert un plat plutôt détox: une CFA de Concarneau. Pas mal pour une reprise post agapes, pas mal pour oublier les petites déceptions polluantes de fin d’année.

Un match préparé dans le plus grand des sérieux par Régis Brouard et ses troupes, car il revêt une importance toute particulière. D’abord en lui-même, car une qualification pour les 16èmes de finale présente un bel enjeu. Les Chamois les ont atteints deux fois lors de ces trois dernières saisons. En 2012 – ils étaient en National – en sortant Brest (alors en Ligue 1) 2-0 et en 2014 en allant corriger Epinal (CFA) 1-4. De bons souvenirs, prolongés par de beaux parcours en championnat.

Ensuite parce que c’est une rencontre pivot, qui permet d’engranger de la confiance et de mettre en place les bonnes résolutions pour la suite de la saison. Pour les Chamois, il s’agira notamment d’augmenter leur taux d’efficacité offensive, d’améliorer le ratio occases/buts.

L’année des Thoniers

Malgré les deux niveaux qui séparent les formations, le fossé, flagrant sur le papier, pourrait se muer en imperceptible rigole. Les Concarnois montent en puissance depuis quelques semaines. En championnat, ils occupent une bonne 3ème place, grâce entre autre à trois derniers résultats probants: un nul chez le leader Les Herbiers (1-1), une victoire sur les réserves du FC Nantes (2e, 1-0) et de Lorient (4e, 1-4!). Les Thoniers, pour la 4ème saison d’affilée en CFA, semblent avoir les armes pour espérer jouer des coudes en vue d’une accession historique en National, même si la saison est encore longue.

Et ils sont coutumiers des bons parcours en Coupe. En 2009 par exemple, ils ont humilié les Nantais (en L2), 3-0 au 7ème tour. Ou l’an passé, en 16ème de finale, lorsqu’ils ont bien failli faire dévier les Guingampais de leur fabuleux destin. Ces derniers, futurs vainqueurs de l’épreuve, étaient passés tout près du bide au stade Guy-Priou, se qualifiant dans les prolongations (2-3). Et cette année ils sont encore présents en 32ème, après cinq tours plutôt aisés.

Les Concarnois ont tout lieu de penser que cette saison est la leur. Championnat, Coupe: à Niort on ne saurait trop leur conseiller de ne pas courir deux lièvres à la fois…

Notre équipe sera certes privée de trois éléments pour raisons disciplinaires (Adama Ba, Djiman Koukou et Jimmy Roye) et de son gardien « spécial Coupe » Rodolphe Roche (finaliste de l’épreuve en 2004 avec Châteauroux), blessé. Mais si elle joue sur ses qualités, la Bretagne devrait lui sourire.

ALLEZ CHAMOIS!

Texte Karl DUQUESNOY (toutes les statistiques de l’US Concarneau en cliquant ici)

 

 

CONCARNEAU-CHAMOIS : 1-0 CONCARNEAU-CHAMOIS : 1-0
Réagir à cet article
poujoulat_Chem_2017_sansBL_FrblancMacif blancLogo Westlink blancLogo CA blancerima blancCG-2018_blancrégion_NA-BlancLogo Departement blancLogo Ville de Niort blancLogo Niort Agglo blanc
Ensemble atteindre les sommets