Retour

MATTHIEU SANS AVANT MONT-DE-MARSAN

le 9 novembre 2016
Actualités

Matthieu bonjour. Avec toutes ces victoires, je suppose que le travail se fait avec plus de sérénité?
De la sérénité peut-être, mais en même temps on n’oublie pas où on était il n’y a pas si longtemps, c’est-à-dire relégables.
En tous cas, ça n’a pas changé le sérieux et l’application qu’on met aux entraînements. On sait où on était et ce qu’on a fait pour revenir, alors il ne faut surtout pas baisser le pied.

Justement, quelles ont été vos principales forces pour inverser la tendance?
Contrairement au début de saison, on a commencé à travailler plus collectivement. Donc forcément, ça a été plus facile pour obtenir des bons résultats.
On a bien travaillé tactiquement, défensivement, et à partir du moment où tout le monde a commencé à défendre, on a pu enchaîner ces bons résultats. On voit bien que quel que soit le joueur qui joue, tout le monde sait ce qu’il a à faire et les résultats suivent.

Un match de Coupe de France au beau milieu de cette dynamique ne risque-t-il pas de vous faire relâcher la pression?
Non, pas du tout, parce que je pense que le coach veut jouer la Coupe à fond.
Nous, on ne veut pas casser notre dynamique, on sait que ce match est important, et, sans faire de phrase bateau, c’est une compétition qu’il ne faut pas négliger. Surtout pas. Il ne faudrait pas qu’il y ait une note négative dans notre série.

« ON PREND CETTE COMPÉTITION TRÈS AU SÉRIEUX. »

Ce déplacement à Mont-de-Marsan a pourtant tout du match piège, non?
Oui, bien sûr. De toute façon, un match de coupe, ça veut dire ce que ça veut dire.
On sait que ce sont des matches où tout le monde peut battre tout le monde. Il faudra vraiment se méfier de cet adversaire. Nous, on prend cette compétition très au sérieux et on fera tout le nécessaire pour l’emporter là-bas.

Cela fait maintenant une éternité que les Chamois n’ont pas réalisé de bon parcours dans cette compétition…
Oui, c’est dommage.
L’année dernière, on a été stoppés alors qu’on restait sur une belle série. On a été battu par un club de CFA. La saison d’avant également contre Concarneau. Donc on sait ce qui nous attend.
On ne néglige personne. On sait très bien que ça reste un match de coupe et tout le monde va s’arracher.

Les coupes nationales sont-elles un objectif?
Un objectif oui et non. Ce qui est clair, c’est qu’on jouera tous les matches pour les gagner. Après, dire qu’on a un objectif précis, non, ce serait faux.
On va essayer d’aller le plus loin possible et, pourquoi pas, recevoir une belle équipe à René-Gaillard pour un beau match à offrir à nos supporters.

Pour passer ce prochain tour, quelles erreurs ne faudra-t-il pas commettre?
Surtout ne pas les prendre de haut et penser que parce qu’on joue une équipe de CFA, ça va être facile. Surtout pas. C’est la base de la Coupe de France.
Ensuite, il faudra réaliser un match aussi sérieux que les derniers qu’on vient de jouer. Nous devrons montrer beaucoup de réalisme, et avoir un allant défensif collectif, où tout le monde est impliqué et concerné.

SERGE GUYOT S’EN EST ALLÉ JEROME LAFOURCADE, ATTAQUANT DE MONT-DE-MARSAN SERGE GUYOT S’EN EST ALLÉ JEROME LAFOURCADE, ATTAQUANT DE MONT-DE-MARSAN
poujoulat_Chem_2017_sansBL_FrblancMacif blancLogo Westlink blancLogo CA blancerima blancCG-2018_blancrégion_NA-BlancLogo Departement blancLogo Ville de Niort blancLogo CAN blanc
Ensemble atteindre les sommets