Retour

AIGUISER SON APPETIT A CRETEIL…

le 20 août 2014
Actualités


La victoire de vendredi face au Havre (1-0) a dégagé les esprits. Nos Chamois partent résolument vers des lendemains souriants. La saison passée ils avaient dû attendre la 5ème journée pour savourer ce nectar et avancer enfin au classement. Une humeur qui tombe à point nommé, avant un déplacement, « jouable » sur le papier, à Créteil ce 22 août.

Après Le Havre, Régis Brouard estimait que l’ensemble manquait de liant. Mais il a pu se rassurer quant à l’état d’esprit de son groupe: soudé. Ce qui n’est pas la moindre des qualités dans l’âpreté de ce championnat de France de Ligue 2. Par ailleurs ça marche plutôt bien dans les zones dites de vérité, où la confiance fait la différence. Seydou Koné a encore marqué et Paul Delecroix a réussi plusieurs arrêts de classe. 
De plus les disponibilités de l’attaquant Ande Dona Ndoh et du milieu offensif Adama Ba, recrutés à l’intersaison et entrés en jeu vendredi, rallongent le banc et offrent de nouvelles possibilités de combinaisons offensives au technicien niortais.

Une équipe qui plante

Derrière, en l’absence de Frédéric Bong qui s’est blessé face au Havre, il faudra aussi être solide face à Créteil. Les « Lusitanos » ont déjà planté à six reprises et pointent à la seconde place des attaques (derrière Nîmes 7 buts). Ils ont des atouts offensifs. L’expérimenté et ancien meilleur buteur de Ligue 2 Jean-Michel Lesage est l’auteur de la moitié des réalisations cristoliennes. Frédéric Piquionne, ancien enfant-terrible de la Ligue 1, a quant à lui marqué deux fois face à Châteauroux. Des Castelroussins étrillés 3-0 lors de la précédente rencontre au stade Dominique–Duvauchelle. A l’extérieur, les Cristoliens se sont montrés moins conquérants: une défaite 4-2 à Tours et un nul à Laval (1-1), comme Niort, mais en subissant plus le jeu. La nouvelle formation de l’ancien entraîneur niortais Philippe Hinschberger a bien réussi son début de saison. Après trois rencontres, dont deux à l’extérieur, elle compte 4 points, une petite unité derrière les Chamois. Elle est par ailleurs passée en Coupe de la Ligue aux dépens du CA Bastia.

Créteil pourrait être la victime idéale du réveil Chamois, mais attention à cette équipe athlétique qui ne semble pas souffrir des changements survenus à l’intersaison…


Texte Karl DUQUESNOY

 

 

Reportage photo Chamois-Le Havre CHAMOIS (DH)-CHAUVIGNY : 3-0 (2-0) Reportage photo Chamois-Le Havre CHAMOIS (DH)-CHAUVIGNY : 3-0 (2-0)
Réagir à cet article
poujoulat_Chem_2017_sansBL_FrblancMacif blancLogo Westlink blancLogo CA blancerima blancCG-2018_blancrégion_NA-BlancLogo Departement blancLogo Ville de Niort blancLogo CAN blanc
Ensemble atteindre les sommets